27/04/2008

PIETERMARIRTBURG 3 Surfaces comerciales

PIETERMARITZBURD     3


ses surfaces commerciales

 

 grec Eth_r3

 

Je ne présente plus de carte pour montrer la situation de PMB, car j’ai déjà fait dans mes précédents blogs.

Aujourd’hui je me penche sur le commerce.

 

Le petit commerce fleurit un peu partout. Et les grandes surfaces qui surgissent comme des champignons.

Il y règne une ambiance bien différente de celle qu’offrent les grands magasins.

Les gens se parlent, toutes nationalités, tous produits.

 

 Alexis SA 05 267

 

Alexis SA 05 271

 

 

 Alexis SA 05 274

 

 Alexis SA 05 282


Un vendeur reste sur le trottoir, il a comme spécialité les pommes de terre, oignons et autres choses qui se vendent directement à la rue.

Gentille aussi cette petite vendeuse, qui, à la fenêtre, interpelle énergiquement, et gentiment, les gens qui passent pour leur présenter son pain,  C’est la spécialiste des petites quantités : un savon, un boite d’allumettes, …

Tout cela se vend à la porte, sans même devoir entrer.

C’est avec son bon sourire qu’elle a posé pour la photo. Elle nous fait voir la vie en « rose » :

 

 Alexis SA 05 285

 

 Alexis SA 05 284

 

 Alexis SA 05 286

 

 Alexis SA 05 283

 

 Alexis SA 05 277

 

 PMB petit commerce


Tout fiers et tout heureux de se faire photographier, ces deux gentils enfants, pendant que la maman se promène et fait ses choix dans le magasin.

 

 Alexis SA 05 290

 

 

sinusioïde Fastgy

 

Les GRANDES SURFACES COMMERCIALES,  

 

Nous les retrouvons  parfois sur des collines enttières;

elles surgissent comme par miracle. 

On aurait envie de dire, comme des champignons !

 

Le nombre de Grandes, très grandes surfaces commerciales, se multiplie.

De plus anciens complexes commerciaux, comme « Cascades », font presque pâle figure à côté des géants plus récents.

Et pourtant ils sont déjà bien grands, présentant une grande diversité de magasins.

 

   gs PMB (8)

 

 gs PMB (9)

 

 gs PMB (13)

 

Alors là !  Maintenant ce sont des collines entières qu’investissent les promoteurs, le terrain ne manque pas !  Du moins pour le moment et pour ceux qui auront pu investir à temps ! Ce n’est pas donné à toutes les bourses de promouvoir ainsi des collines entières.  Notre City 2, ou notre Shopping Woluwe, … ne sont que de TRES TRES PALES représentants du genre !

 

C’est plein de monde à toute heure, tous les jours.  Même tard le soir et au WE.

Noirs, Blancs, Asiatiques, Boers, colored de tous genres … se côtoient.  Jeunes de tous groupes de population et vieilles douairières, très british s’y croisent.   Belles Indiennes aussi.

 

Des « ladies » très chics  s’y promènent à côté d’Afrikaners nus pieds …

 

gs PMB (4)

 

gs PMB (11)

 

 gs PMB (10)

 

Pas de problèmes de parking, sinon des problèmes d’ombre quand les arbustes n’ont pas encore eu le temps de grandir.

Dès l’arrêt de l’auto des gardiens, gardiennes, en uniforme, se précipitent pour garder le véhicule, moyennant, bien sûr, un pécule qu’ils espèrent valable.

 

gs PMB (20)

  

gs PMB (21)

 

 gs PMB (22)

 

La partie alimentation est surtout très bien soignée, spécialement dans les plus nouvelles surfaces.  Comme toujours il y a les produits du pays à prix raisonnable, assez semblables généralement à ceux que nous connaissons en Belgique, par contre le prix des produits importés, monte en flèche. 

Par contre pour les fruits,  jus de fruits, on se sent dans un pays où le soleil ne manque jamais.

 

Des boutiques de tous genres en qualité et en diversité de choix, parfumeries, vêtements, souliers et sandales, sacs, pharmacies, santé, CD et DVD, et j’en passe,  On trouve de tout.

 

Si j’ai photographié à l’aise les grandes surfaces qui suivent et s’ils vous elles paraissent vides c’est précisément parce que nous y étions passés très tard le soir.

 

 gs PMB (6)

 

gs PMB 26

 

 gs PMB (3)

 

Aux caisses en plus de la caissière un membre du personnel vous aide à emballer vos achats.

 
 
gs PMB (2)

 

 gs PMB (1)

 

 

 gs PMB (25)

 

C’e sont aussi des lieux de promenades parmi les multiples magasins, aussi chics les uns que les autres.  Tous les styles anglais, indien, afrikaner, typiquement africains,

 

 gs PMB (19)

 

Surprise !  Dans le fond d’une allée aux boissons alcoolisées, que vois-je ?

Des bouteilles entourées de fils de fer barbelés !!!  

Bouteilles d’un autre temps, qui en disent long sur la confiance qui devait régner ! 

Mais bouteilles qui se vendent donc encore.  

J’ai regardé, personne autour de moi, et discrètement je les ai photographiées :

 

gs PMB (5)

Agréables passages couverts ou à air libre. 

 

      

gs PMB (14)

 

 gs PMB (15)

 

Certaines grandes surfaces ont de jolis coins pour enfants.

 

gs PMB (12)

  

En Construction2

 

PIETERMARIZBURG

à suivre …

 

son jardin botanique, ses papillons, ses parcs et problèmes d’habitat.

 

Dans la suite je vous proposerai un petit tour à DURBAN.

 

Marie-José EVERT

11:09 Écrit par treve dans voyages | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/03/2008

PIETERMARITZBURG 2, La ville suite

PIETERMARITZBURG – 2.  

 

La ville,  SUITE

 

 

 Eth_r3
 
  

 

Rappelons d’abord la situation de PMB, capitale du Kwazulu-Natal.

 

 

 Afr-Sud KwaZULU-NATAL  54 Ko

Dès que l’on sort un peu du centre de la ville, on est étonné du grand nombre de garages.

 

Et de grandes surfaces d’achat autant que de petits magasins locaux.

 

Il faut dire que sans auto ou camions on ne va pas loin dans ce pays où tout est grand, tout est loin.  Pays des larges espaces.

 

 A-bomb01
 

L’accès à la ville se fait par une belle autoroute.

 

 
PMB sortie
 
 

 

Les rues et avenues sont larges et perpendiculaires au centre ville, mais plus loin elles doivent suivre les pentes du terrain vallonné.  PMB est à très juste titre, appelée « Ville des Fleurs ». Fleurs  le long des routes et jardins publics ou particuliers, qui sont le plus souvent de vrais parcs. Entretenus à l’anglaise, c'est-à-dire, avec soin. Toutes les rues sont fleuries, avec des variantes suivant les saisons.

 

Au centre déjà, mais surtout dès que l’on sort un peu du centre proprement dit, des fleurs toujours des fleurs.

 

Nous nous  attarderons dans le jardin botanique une autre fois.

  

Les carrefours sont larges.  Ce n’est pas la place qui manque.

 

 

 Alexis SA 05 PMB carrefour 291

PMB (3)
 
 

Bien entendu, conduite à gauche ! 

Souvenir du passage des Anglais.

 

 PM centre (11)


La circulation, même aux heures de pointe, est loin d’avoir la densité que nous lui connaissons en Belgique !

 

 PM centre (12) 

 

J’ai aperçu un stade ; il était jonché de saletés de tous genres après le passage de la foule, au moins autant si pas plus qu’en Belgique.

 

 PMB 25_009
 

 De nombreuses églises et temples,  aux  sectes variées.

Les unes de style plus british par contre d’autres typiquement américaines.  J’ai eu la chance de pouvoir participer avec des amis à un office de Pâque ;  je me serais crue à New York, ou tout autre ville des Etats-Unis.  Comme par hasard, les Blancs étaient au centre de la salle, les Noirs sur les côtés !  Plus de ségrégation ?  Elle leur colle à la peau !  Même quand elle n’est plus exigée.  

 

J’ai photographié à la tombée du jour l’église catholique et une autre, protestante, je n’oserais dire de quel groupe, il y en a tant, d’origine tant anglaise qu’américaine.

 
PM centre (5)

  PM centre (34)

 

J’ai surtout été frappée par deux temples d’une même secte protestante l’un à côté de l’autre, le plus ancien, de style english, était destiné anciennement aux Blancs, l’autre juste à côté, plus clair et plus moderne était pour les Noirs. 

 

On le distingue à droite de la photo, mais je n’ai pu le photographier faute de recul suffisant.  C’est le seul qui sert encore actuellement.

 

 

 PM centre (19)
 
 apoolcue1

 

Bien sûr comme dans toute grande ville qui se respectent, il y a des Universités.

J’ai visité l’une d’entre elles, je ne dis pas que je me serais crue à Oxford, mais presque.

 

Des écoles, il y en a beaucoup.  

En pleine ville, beaucoup d’école privées et chères aussi, pas pour toutes les bourses bien sûr !  Les autres sont plus en périphérie.

 

  Voici un exemple de style ultra « chic » :

 

 école riche
 
école riche (1)
 
 école riche (2)
 

 Cad_r1

 

 

Il y a aussi des hôpitaux.  Comme pour les écoles, il y en a beaucoup de privés et chers, mais d’autres sont accessibles à tous.  

 

Pour les gens qui ne sont pas de la ville même, il faut parcourir de trop longues distances pour être soigné ! Ce qui rend l’accès aux soins très difficile, si pas impossible pour trop de gens.

 

 

 J’ai eu la chance de visiter deux d’entre eux.  Tous deux accessibles à tout le monde mais néanmoins très différents. 

L’un, vu de l’extérieur, une vraie usine , était anciennement destiné aux Noirs, l’autre anciennement destiné aux Blancs. 

 

J’ai seulement pris une photo extérieure du second ;  à l’intérieur autant valait photographier un hôpital de Belgique. Avec un personnel bien à son affaire et bien stylé. Cela tient souvent à la direction.

 

 hôp
 
 

Mais le premier !  Toute la tuyauterie visible à l’extérieur, les flaques d’eau de pluie, la boue,  

 

Dès l’approche on pense plutôt à une grande usine imposante par sa hauteur.

 

 hôp (1)
 
 hôp (2)

   hôp (3)
   

  

hôp (4)
   
 

Si l’infrastructure des nombreuses salles d’opération était plus que valable,  une belle salle pour l’endoscopie etc. …  Ils ont néanmoins de gros problèmes d’entretien des salles et de tous les appareils !

 

 

  hôp (6)
 

J’ai visité une salle commune destinée à 80 femmes, groupées par 8, un seul petit muret séparant ces groupes et même pas de rideaux entre les lits. Pas d’intimité  donc !

 

Imaginez le bruit que faisaient rien que les allées et venues des médecins, infirmiers et du personnel s’occupant de ces 80 personnes !

 

Pendant que le médecin que j'accompagnais faisait son tour de la salle et de ses patientes. Malgré mon trop pauvre anglais j'ai pu bavarder facilement et agréablement avec plusieurs femmes. J'avais , bien sûr, revêtu un tablier blanc d'infirmière !  

 

 hôp (5)
 

Mais juste en face une salle semblable, symétrique, pour 60 hommes seulement.  Et de plus ici ils sont groupés par 6 et avec rideaux !!!  

 

Sida et diabète, les  deux tout grands fléaux ; pratiquement pas de verminoses, étonnant pour l’Afrique ; c’est déjà çà, ils ont déjà assez de problèmes ainsi.  

 

Quant à la salle d’attente, malgré sa grandeur elle débordait littéralement !  La foule, patiente et résignée !

 

Vous comprendrez que par discrétion je n’ai pas pris les photos que j’aurais souhaitées.

 

  hrls

 

 

En deux ans entre 2002 et janvier 2005 à Pietermaritzburg j’ai vu des différences formidables, Bien plus qu’entre 2000 et 2002. 

 

PMB est en effet devenue CAPITALE du Kwazulu-Natal, et du coup on investit de tous côtés.

 

Des garages de plus en plus nombreux, parfois des rues entières où ils sont côte à côte.

Beaucoup sont de plus en plus importants. 

Toutes les grandes marques sont représentées.

 

PM centre (13)
   

PM centre (12)
 

Il faut rappeler que sans véhicules aucun déplacement n’est possible, la ville est si étendue ! Tout est si loin.

 

Pas de transports en commun organisés officiellement; mais la débrouille est reine : des camionnettes font cet office pour la nombreuse population noire travaillant en ville mais vivant aux alentours. 

 

 PMB (24)
   PMB (23)
    

 

Dans les « bidonvilles », situées plus en périphérie, vous l’aurez compris, pas question de nous y promener et encore moins de songer à y prendre des photos !

   Rwd_br2

 

 

On construit des habitations, beaucoup souvent à tort et à travers, mauvais aménagement des collines environnant la ville. Ce sont de grosses sociétés qui construisent sur des collines entières, en dépit du bon sens souvent, aucun souci pour l’écoulement des eaux de pluies, ni pour la solidité et la durabilité des habitations. Implantations peu ou mal réfléchies. Un vrai problème !

 

Nous y reviendrons.

 

Comme trop souvent c’est l’appât de l’argent qui remplace le bon sens.  Nous y reviendrons une prochaine fois.

 

Jardin botanique, papillons, grandes surfaces comerciales … autant de sujets à venir.

 

  Construct2
   

Pietermarizburg

 

à suivre ...

 

Marie-José EVERT

17:14 Écrit par treve dans voyages | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/05/2007

Les MIDLANDS

LES  M I D L A N D S,

« Vallée des

mille Collines »

 

Afrique du Sud

 

Kwazulu-Natal 

 

Eth_r3

 

 

 

 

Mid – Lands comme le nom l’indique est la région comprise entre l’océan Indien et les Drakensbergs, en Afrique du Sud. 

 

A l’ère secondaire l’océan arrivait jusqu’aux falaises des Drakensbergs (Montagnes du Dragon).

 

Midland touristique
 
Midland Est

 

 

 

Midland ouest

      

 

 

 

 

 

Anciennement  la forêt dominait mais actuellement presque tout a été déboisé au profit des habitations, l’élevage, la culture …  Parfois au détour de la route, on peut encore voir un tout petit vestige de forêt mais très vite le déboisement réapparaît.

 

 Midl 022

 

Midl 023

 

 

 

 

Eth_r3

 

 

 

 

               C’est la vallée des « Mille collines » (Valley of a thousand Hills), décrite par l’écrivain Alan PATTON.  Vallée de l’Umgeni river, massif gréseux au sommet plat.  C’est une zone densément peuplée, alternant avec une nature rude et sauvage offrant de magnifiques panoramas.  Région de grandes étendues. 

 

 

Région d’ARTISANATS DE TOUS GENRES, poteries, travail du cuir, amenant la vente de sacs, de souliers. 

 

midl 54

 

 

        

Midlands  SA 05 0970

 

 

 

midl 55

 

 

 

D’autres importent les œufs de Bombyx et font l’élevage du ver à soie  On voit ici le cocon trempant dans de l’eau avant d’être étalé séché. Dans la suite j’aurais aimé y retourner, mais ce travail avait été abandonné après qu’on eût incendié l‘installation !!!   Comme leur nom l’indiquait ces personnes venaient d’une lignée française qui avait dû quitter la France lors des guerres de religion.  A cette époque beaucoup de protestants français fuyaient vers les Pays Bas qui s’empressaient de les envoyer en Afrique du Sud pour assurer le peuplement et la main d’œuvre dans cette région nouvellement occupée par eux.

 

Midl 027

 

 

 

Plus loin c’est une Afrikaner qui fait un très beau travail du coton.  Vêtements, tapis,    On peut choisir les couleurs et les motifs.  L’entrée marque un style voulu d’époque. 

 

Midlands  SA 05 0700

 

 

                             

Midlands  SA 05 0690

 

Midlands  SA 05 0640

 

 

          

Midlands  SA 05 0680

 

 

 

 

D’autres préparent de délicieuses confitures-maison.  Le pays ne manque pas de beaux et bons fruits juteux.  Le soleil ne manque pas.   Les grands espaces non plus .…

 

Parfois c’est le travail du fer, forgé, et fabrication de tables, chaises, meubles, …  

 

Midlands SA 05 0470

 

 

      

Midlands  SA 05 0450

 

 

 

Midl SA 05 0420

 

 

 

Ailleurs on trouvera le travail du bois et la fabrication de mobilier.

 

 

A la fabrication de produits de tous genres s’ajoute l’HÔTELLERIE et la RESTAURATION,

 

L’hôtellerie peut proposer des sites de tous genres certains magnifiques pour vacances familiales, réunions de sociétés,  jugez :  

Midl 038

 

 

                      

midl 57

 

 

 

Certains ont choisi l’ÉLEVAGE comme celui des chèvres avec fabrication et vente de fromage.  Ici, vu l’altitude, il peut même neiger en hiver.

 

midl22_017

 

 

 

Parfois l’activité concerne plutôt la CULTURE comme celle de la lavande, amenant à la vente de parfums.

 

Toute la population est active et débrouillarde. 

 

En général  une enseigne attire les passants

Les maisons, de tous styles, sont coquettes.  .

 

Midl 016

 

 

         

Midl 019

 

 

 

Midl 017

 

 

                                   

Midl 024

 

 

 

Midl 026

 

 

 

On peut rencontrer des produits de pur style anglais haut de gamme, comme du petit artisanat style « english », et aussi des produits d’Afrikaners descendants des Hollandais et, bien entendu, ceux de l’artisanat indigène présent par beaucoup de travaux divers.  Beaucoup de perles dont les différentes couleurs ont, chacunes leur signification,

 

Chez « Rosewood » on trouvera de la lingerie style bien anglais.

 

Ici le travail du crochet est confié à des « filles mères » heureuses de trouver un peu de travail et de se retrouver ensemble car broder ou crocheter n’empêche pas une joyeuse conversation.

 

midl22_004

 

 

                                       

midl22_007

 

 

midl22_006

 

 

   

midl22_005

 

 

 

MidE SA 05 0130

 

 

                         

Midl SA 05 0140

 

 

Une ancienne infirmière s’est recyclée dans la fabrication de carillons de tous genres et toutes grandeurs.  Les uns en aluminium, d’autres en bambous, en verre, …   On peut visiter l’exposition dans plusieurs pièces de la maison, et on peut même sortir au jardin pour les écouter dehors avant de faire son choix  face à une vue imprenable.  

 

  

midl22_009

 

 

    

midl22_010

 

midl22_011

 

 

 

Certains magasins sont  mignons et origniaux, d’autres comme celui-ci qui propose des chaussures à bas prix, ne paient vraiment pas de mine !  

 

Midlands  SA 05 0900

 

 

 

 

Hélas, plusieurs dans la région sont de plus en plus soucieux : 

 

En effet, par exemple, pour travailler le verre qui enjolivera les fenêtres, et permettra de fabriquer du matériel de tous genres en verre, il faut importer un verre de qualité.  Or les prix montent, la douane prend une part de plus en plus importante …  Ils ne peuvent trop monter les prix sinon ils n’arriveront plus à vendre.  Ils survivent encore, mais pour combien de temps, en vendant quasi à perte !

 

 

Midlands  SA 05 0790

 

 

 

Ceux qui ont la possibilité et les fonds suffisants pour émigrer quittent le pays, souvent vers l’Australie

 

apoolcue1

 

 

 

Avant de pénétrer vraiment dans le MIDLAND on remarque une colline voisine de Pietermaritzbourg : celle de HILTON déjà dans le Midland.  

 

Il y règne un climat d’altitude.  Pluie et froid, une vraie atmosphère à l’anglaise, arbres à feuilles caduques, beaucoup de platanes,  arbres importés  très bien adaptés au climat de la région.   

 

Le regard est attiré par un COLLEGE.  Ce collège nous montre un milieu super chic, archi fermé : des garçons uniquement, tous pensionnaires venus de tous les coins du monde.  C’est l’ « élite » préparée en milieu clos, préparée pour s’imposer dans plusieurs pays et continents, même de Chine et du Japon, ... !

 

Les revenus nécessaires au fonctionnement proviennent d’exploitations agricoles, souvent des : hectares d’eucalyptus.  Tant pis si cela appauvrit le sol !!!

 

Les maisons de professeurs et de l’internat sont de haut style anglais.  Pour peu on se croirait à Oxford.

 

Une école privée anglicane Michael House, du même style très chic, aussi chic qu’à Hilton, collège,.  Les élèves, petits privilégiés de la société, viennent de tous les coins de la planète et se préparent aux plus hautes fonctions. 

 

Société à deux vitesses.

 

La population scolaire y est en diminution  à cause de l’émigration.  L’école a ses propre fonds d’aides pour des « boursiers »  quant aux professeurs ils n’ont pas de pension ni de logement après leurs années de travail.

 

midl24_032

 

 

  

midl24_030

 

 

 

midl24_029

 

 

 

 

J’y ’ai le plaisir et la surprise de découvrir des Circadales. 

On nous en avait parlé au cours de biologie à l’université.  Il n’y en a qu’ici en Afrique du Sud - 17 espèces – qu’on les trouve encore.  C’est une plante « fossile » protégée, à croissance très lente.  Elle ferait plutôt penser aux conifères ou aux palmiers, mais les Circadales font partie d’un genre bien à part.

 

 

midl25_013

 

 

                         

midl24_031

 

 

 

 

Hummbird

 

 

 

 

Sur la route on passe près des CHUTES à HOWICK, ville voisine de Pietermaritzbourg.:  Chute d’UMUGENI river, 95 m de hauteur  - plus hautes que les chutes du Niagar. Mais elles n’ont ni la même largeur ni le même débit.  C’est un lieu à suicides  et aussi hélas à accidents comme celui de cet étudiant qui venait de terminer ses études de médecine,  Il joue au foot avec ses copains, court après le ballon et ! ! ! . 

 

midl24_034

 

 

                             

midl24_033

 

 

 

Plusieurs magasins de style plutôt anglais, beaucoup de toits verts s’harmonisant avec la nature.  Comme en tous les lieux touristiques on y trouve toujours le même type de tentation : souvenirs divers, cartes, magasins d’antiquité, d’autres présentent les produits d’artisanats de tous genres.   

 

midl20_031

 

 

                   

midl20_032

 

 

 

Nous sommes sur une colline avec une très belle vue sur les environs  

 

A-bomb01

 

 

 

 

Encore sur la route vers les Midland , à gauche de la route le Monument souvenir du lieu où Nelson Mandela a été arrêté alors qu’il revenait d’une réunion à Lions River.

 

 

Pprmint

 

 

 

Plus près du Drakensberg en plusieurs endroits les femmes font de la poterie.  

Poterie utilitaire et poterie d’ornementation 

 

b'ch23_017

 

 

                                       

b'ch23_013

 

 

b'ch23_015

 

 

       

b'ch23_016

 

 

 

b'ch23_014

 

 

 

On peut visiter leurs ateliers.  Il est fréquent de voir des poteries étalées au bord de la route, à l’ombre des arbres. 

 

Des femmes anglaises ou des afrikaners s’efforcent de les aider à vendre leurs produits à l’étranger.

 

Marie-José EVERT

17:18 Écrit par treve dans voyages | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |