22/11/2014

82 Stellenbosch fin

82

Stellenbosch

3

Son histoire

fin

 

 

L'université de Stellenbosch (en anglais , Stellenbosch University ; en afrikaans, Universitaire Stellenbosch) a une dizaine de facultés  divisées en départements et nombreux centres de recherche pour un total de plus de 26 000 étudiants.

Université afrikaner , fondée en 1679,  elle a accueilli presque tous les hommes politiques blancs importants du XXè siècle. Voici des étudiants renommés dont j’ai parlé à l’occasion de mes blogs : James B. Hertzog,  premier ministre ; Jan Smuts, premier ministre et soldat ;  Hendrik Verwoerd , premier ministre.

Deuxième plus ancienne ville d'Afrique du Sud après la fondation de l'Union sud-africaineen 1910, le gouvernement n'accorda que 3 chartes universitaires à 3 institutions publiques : ce furent l' université du Cap, l'université de Pretoria, et celle de Stellenbosch. Au XXe siècle, elle fut un bastion du Parti National et l'Université de Stellenbosch, un foyer des théoriciens nationalistes comme Hendrik Verwoerd . De nombreux hommes politiques afrikaners y ont été formés.

Aujourd'hui, « Stellenbosch University » est le seul établissement d’Afrique du Sud à conserver une part dominante de son enseignement en langue afrikaans, particularité qui pour certains représente « l’ombre de l’apartheid qui plane encore sur l’Afrique du Sud ».

Elle est aujourd'hui une des dernières universités sud-africaines à garder un enseignement global en afrikaans alors que les autres universités, autrefois afrikaners, se sont vu imposer par le pouvoir politique un enseignement exclusivement en anglais. Cependant, les exceptions à l'enseignement en afrikaans sont autorisées. Ainsi, les étudiants peuvent passer leurs examens dans la langue de leur choix : l'anglais  ou l'afrikaans. Selon l'université, 60 % des étudiants ont l'afrikaans pour langue maternelle,  32 % ont l'anglais et 1,6 % ont le xhosa.

L'université dispose de plus de 6 000 logements pour étudiants sur son campus même

   Résidence universitaire de Dagbreek 

Dagbreek est la deuxième plus ancienne résidence de l'Université de Stellenbosch.En 2011 Dagbreek a célébré son 90 e anniversaire. Avec ses 380 résidents permanents le gros quad est connu comme un endroit idéal où les résidents peuvent se faire des amitiés durables.Signe distinctif de Dagbreek la tour Eiffel se trouve au milieu du quad.

Aujourd'hui Dagbreek est considérée comme une résidence principale dans le Stellenbosch campus à haut niveau culturel, Dagbreek n’est pas seul bâtiment où les étudiants vivent.Faire partie de Dagbreek est une expérience intéressante et enrichissante.La tradition et l'histoire de Dagbreek crée une atmosphère qui a un impact sur ses résidents pour le reste de leur vie.

    Quelques dernières photos de Stellenbosch  avant de quitter  l’Afrique du Sud.

Ce blog est le dernier de la série des 82 blogs que depuis 2007, j’ai consacrés à l’Afrique du Sud.

 Dans les suivants je m’intéresserai au Lac Tanganyika. Je resterai donc encore en Afrique Australe.

11:40 Écrit par treve | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |