03/09/2012

57 LANGEBAAN 3) Fossiles de SALDANHA

   

57

LANGEBAAN

 3)

SALDANHA et ses FOSSILES

 Hummbird.gif

 

Il fait beau, il fait froid. 6° à 12° le matin, mais il fait bon au soleil dans la journée. Nous sommes fin d’hiver austral. Le ciel est magnifiquement bleu, les oiseaux et les fleurs sont déjà de la partie.

Et nous voilà prêts à entrer dans une ancienne carrière de phosphates.

 05-LANGEBAAN Fossiles (05).jpg

05-LANGEBAAN Fossiles (04).jpgPas loin au nord de la lagune, à  SALDANHA, se trouve cette ancienne carrière de phosphates abandonnée maintenant.

Le site est à 20 km de la au nord de la lagune de Langebaan, à 100 km de Capetown,

 

 05-LANGEBAAN Fossiles (06).jpg0 Carte Af Sud septent NAMAQUALAND 004.jpg

 Pourquoi y trouvait-on des phosphates ?

 

Il y a 5 millions d’années une rivière a charrié des os d’animaux tant marins que terrestres.

Des grands et des tout petits.

 

A 25 cm de profondeur on retrouve ainsi 5 millions d’années !

 

La guide est super intéressant et super jovial; il ne peut pas, ne pas intéresser. Lui-même est pris par son sujet.  On sent qu’il aime  et possède bien sa matière et veut faire passer son enthousiasme.

05-LANGEBAAN Fossiles (07).jpg

05-LANGEBAAN Fossiles (08).jpg05-LANGEBAAN Fossiles (09).jpgOn est étonné du grand nombre d’os.

Hélas le mélange est total.

Tous genres et toutes époques.

La rivière a bien entendu charrié sans trier !


L’évolution saute aux yeux. Elle est palpable. Exactement de quoi s’imposer aux plus réticents.

Et notre guide de raconter qu’une fois une dame, voyant toutes ces preuves d’évolution, mais ne voulant à tout prix pas y croire, est partie furieuse en claquant la porte !!!

 05-LANGEBAAN Fossiles (10).jpg

05-LANGEBAAN Fossiles (11).jpgQuelle remontée dans le temps à nos pieds. 

Merci à cette rivière qui à l’époque a charrié tous ces fossiles, d’animaux tant marins que terrestres. Evidemment on trouve des os mélangés, hélas pas de squelettes entiers.

05-LANGEBAAN Fossiles (11').jpg

Girafes, éléphants et animaux minuscules, … dans le même fond sableux.

 

05-LANGEBAAN Fossiles (10').jpg









05-LANGEBAAN Fossiles (10''').jpg








                                                                                                                                                                                                                  05-LANGEBAAN Fossiles (10'''').jpg







05-LANGEBAAN Fossiles (10'''')'.jpg












05-LANGEBAAN Fossiles (12).jpg









05-LANGEBAAN Fossiles (13).jpg








05-LANGEBAAN Fossiles (14).jpg






Remarquer comme tout est bien quadrillé pour aider à la recherche.

05-LANGEBAAN Fossiles (15).jpg






05-LANGEBAAN Fossiles (16).jpg








A l’époque ont dû coexister deux espèces de girafes. L’une a disparu.

Pourquoi l'une et pas l’autre ?

Le cou de celle qui a disparu est plus court et horizontal, ses cornes sont longues, l’actuelle, celle qui a survécu, a un cou beaucoup plus long, plus relevé et ses cornes plus petites.

 05-LANGEBAAN Fossiles (20).jpg







05-LANGEBAAN Fossiles (23).jpg













05-LANGEBAAN Fossiles (21).jpg

Tous ces fossiles sont donc rassemblés et amenés par la rivière.

Le niveau de la mer, à l’époque devait être plus haut.

Une inondation aurait réuni tous ces animaux en un endroit mais les parties des squelettes sont dispersées.

On y retrouve ainsi  à des endroits communs des animaux de tous genres et espèces : tigres aux dents de sabre, ours, pollens de palmiers, …

 Ce qui indique un climat chaud à l'époque.

Ces squelettes qui ont ainsi plus de 5 millions d’années, fossilisés, sont beaucoup plus lourds que des os récents, pétrifiés et pleins de sable. 

 

Il y avait déjà eu la découverte à Elandsfontein, zone sableuse de 3 k, côte ouest de la province du Cap.  Au départ c'étaient des découvertes en surface.

L’érosion éolienne avait fait son travail et mis à jour ces précieux restes


Hummbird.gif

En 1953 Ribakd Subger recueille 25 fragments et des outils. On trouve aussi des restes crâniens humains – ou pré humains – les 25 restes ont pu être reconstitués en une calotte incomplète de capacité estimée à 1.200 cm³.

Leur datation mène entre 150.000 et 500.000 ans. Certains auteurs avancent une date plus reculée. 

Considérés comme intermédiaires morphologiques entre Homo erectus et Homo sapiens, anatomiquement moderne on met les découvertes locales soit dans l’ensemble Homo sapiens archaïque, d’autres dans Homo heildelberensis.

Comme caractères modernes on peut relever les courbures crâniennes plus marquées, les insertions musculaires atténuées, le torus sus-orbitaire moins massif,…

Comme caractères archaïques ont relève l’absence de bosses frontales, la faible convexité du frontal, la présence d’un tonus occipital transverse, …

 

Un fémur a été mis au jour en 1965 dans une mine à Berg Aukas (Namibie). L'emplacement et le niveau exacts de sa découverte sont inconnus. Il avait été intégré dans une espèce Homo saldanensis avec les fossiles d'Elandsfontein.

 Hummbird.gif

 

  Ici, à Saldanha, il y a eu la découverte intéressante d’empreintes de pieds de femme par Dave ROBERT.

On retrouve son article dans Cape Odyssey, Top fossil Park.  publié en 2002

D.R. savait qu’on  avait découvert des squelettes de grands animaux en 1976. Il y étudiait les fossiles du Pléistocène. .

 

Etonné de trouver des empruntes de carnivores, guêpes, chacals… il y retourne après 1995 pour une étude plus approfondie et son regard est alors attiré, aidé par les études précédentes.

Il découvre entre les griffes et le sol sableux durci, deux empreintes complètes, plus une troisième incomplète, ce qui donne deux pieds gauches et un droit de quelqu’un qui avance.

Ce qui  est très intéressant pour renseigner sur la taille humaine, une belle voûte plantaire. Les pieds ont 20 cm, ce qui peut indiquer que la taille de la personne serait d’environ 1,6 m et l’écart des pas étant de 50 cm.

Le  gros orteil est plus grand que les autres, c’est donc une Homo sapiens de 120.000 ans.

 Hummbird.gif

Justement, les savants U.S. viennent  de publier leurs conclusions sur une découverte magistrale, c-à-dire un squelette d’un Ardipithécus ramidus de plus de 4 millions d’années (donc un millions d’années) ,avant « LUCY », appelée ARI, qui ne serait pas le chaînon manquant, mais serait celui qui s’en rapprocherait le plus. 

Ce squelette et cette boite crânienne d’un hominidé féminin ayant vécu il y a 4,4 millions d’années ont été découverts en Ethiopie.

 

On est certain actuellement que les chimpanzés et la lignés humaine se sont séparés il y a environ 6 millions d’années.

 Hummbird.gif

D’autres découvertes encore plus récentes ont été faites dans le Sahara.

Les hominidés Australopithecus bahrelghazali (Abel) et Sahelanthropus tchadensis (Toumaï) font du Tchad le berceau potentiel de l'humanité

 

Toumaï est le surnom d'un crâne fossile de primate découvert en 2001 au Tchad. Il a conduit à la définition d'une nouvelle espèce, Sahelanthropus tchadensis, que certains paléoanthropologues considèrent comme l'une des premières espèces de la lignée humaine, probablement très proche de la divergence chimpanzés- hominidés.

L'âge du fossile est estimé à environ 7 millions d'années.

 220px-Sahelanthropus_tchadensis_-_TM_266-01-060-1.jpg



Hummbird.gif

Après la visite sur les lieux mêmes nous passons vers un petit musée rassemblant quelques belles pièces. C’est l’occasion de voir  de près ce que de loin sur place nous n’aurions assurément pas pu distinguer dans le sable.


Certains de ces fossiles si minuscules, si légers qu’un souffle et tout s’envole. Ils sont évidemment bien protégés.

 05-LANGEBAAN Fossiles (27).jpg


05-LANGEBAAN Fossiles (33).jpg





05-LANGEBAAN Fossiles (61).jpg







05-LANGEBAAN Fossiles (28).jpg











A côté on retrouve un os de baleine,05-LANGEBAAN Fossiles (34).jpg

 







05-LANGEBAAN Fossiles (35).jpgUn mollusque,

 

Du bois fossilisé05-LANGEBAAN Fossiles (36).jpg

 

 


05-LANGEBAAN Fossiles (39).jpg







Et enfin une planche bien faite nous montre l’évolution du crâne chez les vertébrés.

05-LANGEBAAN Fossiles (63).jpg

 

05-LANGEBAAN Fossiles (69).jpg

Hummbird.gif

 

Le mois prochain, nous resterons encore à Langebaan mais ce sera pour un repas aux poissons et fruits de mer.























Hummbird.gif

Je rappelle qu'en passant par le blog "index"  en haut à  gauche il est facile d'accéder à n'importe quel sujet traité précédemment tant sur l'Afrique du Sud que pour le partage de photos (Grottes de Han, Paradisio, Bretagne, Honfleur, ...)


Hummbird.gif

Le  mois prochain nous resterons à Langebaan, mais cette fois pour un  repas aux fruits de mer.

15:38 Écrit par treve | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.