05/08/2008

 PMB 7 Haueurs des ENVIRONS

PIETERMARITZBURG      7

 

Hauteurs  des  ALENTOURS

 grec Eth_r3

 

  

 

Avant de quitter la ville proprement dite un petit rappel de sa situation et le plan de son centre :

 

Afr-Sud KwaZULU-NATAL  54 Ko

 

PMB plan - centre  Michelin - 012

 

 

 

Une belle après midi de promenade m’a permis de grimper aux ALENTOURS de PMB.

Il fait chaud, le ciel est bleu, une légère brume dans l’air.

 Pour y arriver nous traversons une partie de ces nombreux hectares plantés d’arbres destinés à être exportés pour la fabrication du papier.

 Tant pis si cela appauvrit les terres !!!

Quand les arbres ont donné un rendement rentable, c'est-à-dire vendu à l’étranger pour faire du papier …    on abandonne une terre usée !!!

 Que restera-t-il pour les gens du pays ?

 

 PMB alentours 14

 

 PMB alentours (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PMB alentours (12)

 

 

L’endroit est  un promontoire historique. De là on voyait et surveillait aisément toute la région.

Témoin ce monument souvenir du passage des Voortrekkers.

 

PMB alentours (11)   

 

 

Voir la ville de ses hauteurs et par une belle journée quel spectacle, quelle chance !  

C’est vraiment impressionnant de réaliser l’immense étendue de la ville.

En Afrique du Sud tout est grand - espaces à perte de vue.

On peut tourner son regard tout autour, c’est toujours Pietermaritzburg.

 

PMB alentours (6) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PMB alentours (2) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PMB alentours (3)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PMB alentours (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PMB alentours (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PMB alentours (7)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PMB alentours (8)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PMB alentours (9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vu la hauteur c’est aussi le lieu rêvé pour implanter des antennes de radio, et bien entendu aussi de GSM.  

Arbres modernes qui défient ces arbres délaissés à la fin de l’exploitation !!! 

 

 

PMB alentours (13)

 

Cette région est pleine de sites rappelant des faits le plus souvent tragiques de son histoire.

 

Mentionnons le Prince LOUIS Napoléon dont une route,  Route du Prince Impérial, rappelle le souvenir tragique.  Le prince Eugène Louis Napoléon, fils de Napoléon lll, 1856 – 1879, fréquenta les lieux avant de partir combattre sous l’uniforme anglais puis de périr le  1 er juin  1879 sous les sagaies des Zoulous, dans la vallée de Jojosini. 

Son corps fut ramené à PMB une semaine plus tard et exposé dans St-Mary’s Chapel, seul lieu de culte catholique, avant d’être rapatrié en France. Avant son départ son catafalque fit le tour de la ville. La population lui rendit un vibrant hommage.

 

Des noms comme Blood river en disent long ! Il rappelle la « bataille de Blood river », le 16 décembre 1838. 

 

Tout près, la maison d’Andries Pretorius, chef boer ; on y trouve encore du mobilier d’époque.  C’est son nom qui a donné le nom à la ville de Prétoria, au Nord de Johannesburg, et qui est la capitale du pays.

 

Cad_r1

 

La communauté indienne se partage entre musulmans et hindous.  Ils semblent cohabiter sans problèmes.

Leurs lieux de culte se regroupent dans le même quartier au Nord-Ouest, encore assez près du centre de la ville.

 

Encore tout près de PMB rappelle HOWICK, la  ‘capitale’ des Midlands, où nous avons le point de vue des chutes de l’UMGENI  RIVER.

La chute est spectaculaire, elle fait un bond de 91 mètres, avant de poursuivre son parcours vers DURBAN et se jeter dans l’océan Indien.

 midl24_034

 

midl24_033
 

midl24_035 

Nous n’aurons qu’à la suivre pour arriver à Durban le mois prochain … car c’est  là que cette rivière, je devrais plutôt dire, ce fleuve - mais  gardons l’appellation anglophone d’Umgeni RIVER » -  se jette dans l’Océan Indien.

 

Avec ses 91 mètres elle peut rivaliser, du moins en hauteur, avec les plus grandes chutes du monde.

-         Niagara en Amérique du Nord, USA/Canada, 59 m,  

-         Victoria,  Zambèze/Zambie 108 m en Afrique,

-         Inga au Congo 96 mètres

-         Iguazu en Amérique du Sud, Argentine/Brésil)  72 m, 

 

Mais s’il faut parler du débit et de la largeur, alors la chute de l’Umgeni River devient autrement plus modeste !

 

Howick est une paisible bourgade fondée par les Britanniques  en 1850.

 

Mais Howick est lié à l’arrestation de Nelson Mandela, le 5 août 1962.  Une stèle commémorative sur le bord de la route, à 6 km au nord d’Howick, à gauche de la route si on va vers le Nord, dans les Midlands que nous avons déjà décrits l’an dernier.

 

A croire que PMB est le lieu d’arrestation privilégié d’hommes célèbres dans ce pays !

Et aussi où plusieurs hommes célèbres trouvèrent la mort !

Pieter Maurizt, Prétorius, le prince Louis Napoléon,

 

C’est aussi à PMB que Gandhi avait été arrêté le 7 juin 1893, le jeune avocat qui allait devenir le MAHTMA GANDHI fut contraint de descendre d’un train car il refusait de voyager dans la classe réservée aux non-Blancs. 

Cet incident fut, dit-on, à l’origine de son combat pour les droits des peuples. Nous retrouverons sa trace à Durban, ville où il a travaillé.

 

En 1962, en plein Apartheid,  c’était l’arrestation de Mandela, tout près de PMB, à la sortie d’une réunion.  

Ces faits sont encore dans les esprits.

 

apoolcue1

 

 

Le 27 avril 1994 la nouvelle Afrique du Sud est née, Nelson Mandela est élu à la présidence ;  premier noir à assumer cette fonction.

 

Bravo à Mandela d’avoir pu réussir un tel passage pour son pays et sans effusion de sang !

 

C’est l’occasion de rappeler que Nelson Mandela, né dans le Tanskei (Sud du Kwazulu-Natal) en 1918 est le petit fils d’un chef xhosa ; il fut le chef historique du Congrès National Africain (ANC). Condamné d’abord à 5 ans de prison, puis, en 1964 à la réclusion à perpétuité. Libéré en février 1990.

 

J’ai donc trouvé (2000 – 2005) une société qui sortait à peine - une dizaine d’années - de l’ancien régime.

 

C’est dire que j’ai rencontré une société qui a encore beaucoup de problèmes :

La ségrégation continue : pas seulement une ségrégation de couleur mais aussi ségrégation sociale.  Car pour les Blancs qui n’ont pas « réussi » c’est souvent encore plus dur !

 

L’exclusion, l’apartheid, existe encore bel et bien mais avec des formes différentes, atténuées, du moins extérieurement.  On comprend qu’elle ne quitte pas si facilement les mentalités et les habitudes ! 

Exemple : Une soirée dans un restaurant avec un médecin noir : on le sentait mal à l’aise, à juste titre, il se sentait regardé ; pourtant il était invité par des Blancs.

Des métisses ou des Indiens, des voient «poliment» refuser une place dans certains restaurants …

 

Difficultés de logement tant pour le  trouver

que pour tirer parti des terrains qu’ils possèdent.

 

Les Noirs ont perdu l’art de la culture de la terre ; ils ne savent plus ce qu’ils peuvent cultiver,  ni à quelle période de l’année, ni comment cultiver.  Quand ils ont des terrains ils ne savent plus bien les mettre à profit.  Cela fait trop de générations où ils ont été écartés de leur terre !  Dans des ghettos, des townships !  Et je pense à Soweto, le plus tristement connu !

 

La population des villes augmente. Attrait des villes comme ont connu et connaissent presque tous les pays, et de tous temps.

 

On ne trouve pratiquement pas de maisons ou appartements à louer en ville, il faut acheter.

 

Ceci commence à changer – mais pas toujours pour une bonne raison : car tous ceux qui ont la possibilité de quitter le pays, c'est-à-dire commencer par y vendre leurs biens, terres, habitation ... tâchent de partir vers un pays - anglophone de préférence. C’est ainsi que beaucoup tournent les yeux vers l’Australie.

Le pays y  perd toute une population active, investissante et entreprenante !

 

A-bomb01

 

Deux grandes préoccupations majeures :

 

Le SIDA avec les nombreux décès chaque jour. Soins difficiles à assumer, distances  pour avoir accès aux soins. Or ces soins non seulement sont coûteux mais ils supposent de la persévérance !  Longs déplacements vers les centres hospitaliers !

Tabous de sociétés. 

Idées fausses, souvent farfelues  et dangereuses lancées dans la population !

 

Alors comment être soignés ?

Comment sortir du  fléau, mondial oui, mais touchant très spécialement l’Afrique du Sud !!!

 

 

La CRIMINALITE aussi, surtout Jo’bourg.

 

PMB est néanmoins restée une ville assez paisible.  C’est la raison pour laquelle beaucoup de ladies âgées, ont choisi d’y résider.

 

La pauvreté engendre la criminalité.

 

Les grandes différences entre certains groupes de population, l’amplifient.

Il y a des pauvres oui, des très pauvres et de toutes couleurs !.

 

 Beaucoup trop !  Pas seulement les Noirs ! Certains Boers ou Colored  aussi, mais ceux-là, se cachent.  Afrikaners qui n’ont pas réussi ou ont rencontré trop de problèmes ! Boisson, maladie … S’ils mendient ils le font aussi discrètement que possible.

 

Une exception qui ne risque pas de passer inaperçue : cette femme qui mendie, postée au milieu d’un carrefour de PMB!  Elle reste ainsi au milieu des autos qui ne font que la frôler, évidemment forcément au milieu de la circulation !  Mais les gens ne s’arrêtent pas. Comment supporte-t-elle cette station debout dans une telle chaleur ! 

Par discrétion je n’ai évidemment pas essayé de la photographier.

Peut-être y a-t-il là en plus un - ou des -  autres problèmes sous jacents ?

 

Beaucoup de chômage entraînant la pauvreté en plus de la non-occupation, donnant ainsi le temps de traîner, en faisant quoi ??? ! ! !

 

 

Population de toutes couleurs oui,

mais surtout société à deux vitesses opposées :

 ceux qui ont réussi et les autres.

 Et, comme cela se passe souvent dans le monde,

cet écart s’amplifie !

 

 

En Construction2
 

 

Pietermaritzburg

 

Fin

 

*****

 

Mais nous ne quitterons pas pour autant l’Afrique du Sud.

 

Dès le mois prochain j’aborderai la ville de DURBAN

 

 

Pour résumer : 

 

sujets déjà proposés 

sur l’Afrique du Sud

 

01-07 La CAVERNE, haut lieu de prières

02-07 Le peuple SAN ou BUSCHMEN

03-07 à Bruxelles; une expérience avec des tulipes

05-07 Les MIDLANS, vallée des Mille Collines

06-07 Les NDEBELE, habitat coloré

09-07 Le KwaZULU-NATAL et le peuple ZULU

02-08 PIETERMARITZBURG 1 PMB, capitale du Kwazuku-Natal

03-08 PMB 2 : La vllle suite

04-08 PMB 3 : Ses surfaces commerciales

05-08 PMB 4 : Son jardin botanique et ses Cycadales

06-08 PMB 5 : Parcs et habitations

07-08 PMB 6 : Un paradis de Papillons

08-08 PMB 7 : Hauteurs des alentours

 

11:57 Écrit par treve dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.