21/06/2007

HABITAT COLORE DES NDEBELE

 

 

 

 

HABITAT COLORE des
 
NDEBELE

 

 

Eth_r3

 

 

 

 

Restons encore en Afrique du Sud, côté oriental. 

 

Dans mon premier blog j’ai décrit notre voyage vers le Golden Gate dans les Drakensbergs. Nous étions à la découverte de la Caverne, ce haut lieu de prière.   

 

Au retour nous avons eu le plaisir de nous arrêter au pied de ces belles falaises et avons visité un emplacement, un vrai parc-musée, où l’on montre l’histoire de l’habitat en Afrique du Sud.

 

Drakensberg carte

 

 

 

GG 05

 

 

 

GG 06

 

 

 

GG 015

 

 

  

GG 013

 

 

mus 17

 

 

 

D’abord un accueil où la boisson traditionnelle est offerte et bue au chalumeau,

 

mus 002

 

 

 

musée 003

 

 

   

muse 004

 

 

mus 18

 

 

 

La promenade commence par l’habitat royal, avec des maisons séparées pour les différentes femmes du Roi.  Admirez le soin mis à ces habitations.   

 

musée 005

 

 

 

musée 009

 

 

  

musée 008

 

  

musée 010

 

 

Remarquez les petits murets croisés au centre de la cours intérieure.

Leur rôle : permettre d’allumer le feu dans l’un des quartiers suivant la direction du vent.

 

musée 012

 

 

Cad_r1

 

 

 

 

Mon attention a surtout été retenue par les habitats magnifiquement colorés à la géométrie impeccable, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.  

 

 

musée 013

 

 

     

musée 014

 

 

C’est une spécialité de la population NDEBELE.  

 

D’origine NGUNI, ce peuple s’est rapproché des voisins du Lesotho. 

Les Ndebele du Sud sont situés au Nord de Pretoria, dans le Transvaal rural. 

Plus vers le Nord ce sont eux qui fonderont l’actuel Zimbagwe.  1

 

 

NDEBELE001

 

 

 

Les fermes rurales sont invariablement rectangulaires.

Recouvertes le plus souvent de chaumes, elles sont entourées par des cours murées dont les murets sont, eux aussi, artistiquement colorés>.

 

musée 015

 

 

 

Les intérieurs des habitations sont tout aussi chatoyants, et marquent un réel goût du beau, allié au souci du pratique.

 

mus 20

 

 

  

mus 21

 

 

 

Les peintures murales ont des couleurs vives et chatoyantes, les dessins pratiquement tous à la géométrie parfaite, nous frappent par leurs lignes impeccablement droites, horizontales, verticales, obliques, ….

 

Comment et avec quel soin s’y prennent-ils ?  Et aussi avec quelle patience ?  

Des peintures, d’oiseaux en particulier s’y retrouvent aussi.

 

Mes photos sont malheureusement trop sombres !  Le soir tombait très vite !

Heureusement, grâce à une petite brochure achetée sur place « Ndebele artist Nation Indaba mini-curio  », je puis vous présenter quelques très belles photos  

 

Fastgy

 

 

 

 

 

NDEBELE002

 

 

         

NDEBELE003

 

 NDEBELE013

 

NDEBELE011

 

 

 

 

  

NDEBELE016

 

 

NDEBELE012

 

 

 

NDEBELE017
 

 

Fait à remarquer, les dessins des maisons sont créés et réalisés par les femmes Ndebele.  Leurs habits aussi sont colorés.  

Ce peuple doit toute sa renommée à ses femmes. 

 

NDEBELE005

 

 

 

NDEBELE007

 

 

   

NDEBELE006

 

 

Leurs parures de perles sont finement ouvragées.

 

Remarquons qu’il n’y a pas que les seules lignes géométriques.

Nous retrouvons aussi des courbes, ainsi que des signes et symboles.   

 

 

NDEBELE014

 

 

  

NDEBELE015

 

 

 

NDEBELE020

 

 

  

NDEBELE018

 

 

 

NDEBELE019

 

 

Sur le mur d’une case traditionnelle un tout petit déjà, s’initie déjà en jouant à reproduire ces dessins avec les gestes des femmes.

 

NDEBELE enfant036

 

 

 

Dès leur jeune âge ils sont baignés dans la beauté. 

 

NDEBELE008

 

 

  

NDEBELE010

 

 

 

La femme travaille, oui, mais entourée de beauté.  

 

NDEBELE009

 

 

 

 

 

 

 

NDEBELE017

 

 

 

  

NDEBELE021

 

 

 

 

   

 

NDEBELE031

 

NDEBELE035

 

 

      

NDEBELE034

 

 

 

Peut-être devenue heureusement plus folklorique et touristique, remarquez cette coutume d’entourer le cou d’anneaux de métal.

Et c’est dans ces conditions que la femme travaille, travaillait !!!

 

Cad_r3

 

 

 

Elle crée de la beauté non seulement par la peinture des murs quelle invente de réalise elle-même mais par son art de tresser des paniers et des tapis d’herbes séchées, soigneusement recueillies, à la bonne saison.  

 

NDEBELE025

 

 

  

NDEBELE033

 

  

NDEBELE026

 

 

Comme presque partout en Afrique le travail des perles permet d’exprimer dans la beauté idées et sentiments, cela tout en faisant de l’utile.

 

Les femmes ne dédaignent pas non plus de manier l’aiguille 

 

NDEBELE027

 

 

 

NDEBELE030

 

 

 

NDEBELE028

 

 

  NDEBELE029

 

Hummbird

 

 

 

Le NDEBELE a plaisir à trôner dans ses habitats beaux et soignés. 

 

NDEBELE022

 

 

    

NDEBELE023

 

 

 

NDEBELE024

 

 

Toute cette tradition née au début du siècle passé est malheureusement en voie de disparition.

 

L’Afrique du Sud, pas plus que d’autres pays, n’est exempte de problèmes et c’est l’art qui en général en souffre un des premiers.

 

Marie-José EVERT

 

Eth_r3

 

 

 

 

16:05 Écrit par treve dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

l'habitat des ndebele Que de couleurs ! Un vrai régal (de plus), particulièrement en ces jours gris de Bruxelles ! Que de découvertes ! Ah cette Afrique si mal découverte sous ma bulle !
Félicitations et merci.

Écrit par : françoise adam | 30/06/2007

Que c'est beau!!!!!! Ce matin dans échappées belles j'ai découvert ce village et cet art pictural qui rend beaux les murs, merci pour ces photos et cela me donne envie de m'en inspirer..............

Écrit par : peyrard nelly | 29/03/2009

merci pur votre encouragment. J'ai moi-même beaucoup de plaisir à faire ce blog, j'ai beaucoup de chance d'avoir pu si souvent et longtemps visiter l'Afrique du Sud et je suis contente de pouvoir en faire profiter les autres. J'ai encore du pain sur la planche pour beaucoup de blogs.

Écrit par : marie-jose EVERT | 30/12/2010

Les commentaires sont fermés.